J’ai goûté : la cuvée Barrique 2015 du Mas Becha (Côtes du Roussillon)

Chers lecteurs de Melt & Co,

C’est lors d’un petit détour par la France, et plus précisément par ma région natale, que je suis de nouveau parti à la rencontre de mon ami et vigneron Charles Pérez, jeune producteur du Mas Becha dont les vignes se trouvent à Ponteilla-Nyls. Pour son annuel marché événement en ce dimanche fort ensoleillé du 26 février, Charles a reçu la visite de toute l’équipe de Melt&Co exceptionnellement au complet pour l’occasion. Je vous laisse imaginer la difficulté de la manœuvre quand on sait que certains d’entre nous habitent en Asie et à Montréal.

Retour en images sur ce tout dernier Mas Becha fait son marché à Nyls à l’allure champêtre, et où de nombreux artisans en agriculture biologique nous ont fait l’honneur de nous proposer parmi leurs plus belles créations, toujours pour le plus grand plaisir des épicuriens qui ont répondu présent.

Comme à son habitude, décontracté et ayant le sens de l’hospitalité, Charles a mis la main à la pâte, et même à la braise pour cette excellente grillade. Attention certains rédacteurs de Melt&Co se cachent sur ce photomontage.

Sous le soleil de cette magnifique journée à l’aspect printanier, un florilège d’artisans était de la partie et a répondu à l’appel du Mas Becha. À commencer par l’incontournable Thibault Gonzales avec ses viandes et charcuteries, Laurent Dieval et son safran des Aspres, Thierry Payrou du Mas de Sabine avec ses excellents produits à base de thym et d’olives, sans oublier la Miellerie CérétaneDave Bignon du fournil de Caixas, et enfin Raphaël Guillot de la Voie Lactée. Le tout étant, bien entendu, agrémenté par quelques excellentes bouteilles signées le Mas Becha.

Ambiance festive assurée par le jeune et talentueux Maxime Prim. Il souffle comme un air de printemps au mas.

Quelques mots sur le vigneron :

Ce petit domaine de 25 Ha de vignes classées en terroir des Aspres et certifiées bio depuis déjà 2011 est dirigé par Charles Pérez, qui à seulement 38 ans, fait partie de la nouvelle génération montante des vignerons du Roussillon. Un brin décalé, il impose avec conviction et détermination son propre style de vin, qui se veut chaleureux et généreux, et ose également développer une toute nouvelle image et esprit au domaine familial. À commencer par cette tradition qui consiste depuis plus de 6 ans à renouveler le design des étiquettes de chacun des nouveaux millésimes.

Depuis 6 ans l’étiquette des vins du Mas Becha est à l’effigie de chacun des membres de la famille. Ambiance manga, bande dessinée, cette année Charles rend hommage à un célèbre jeu de cartes américain.

Pour les plus avertis, je vous présente le nouvel étiquetage de la cuvée Barrique 2015 qui reprend le célèbre jeu de cartes créé en 1993 par Richard Garfield : Magic the Gathering. Légèrement plus jeune que Charles, mais de la même génération, je suis particulièrement sensible à ce soupçon de culture un peu geek qui me rappelle mon enfance, et qui fait de la communication du Mas Becha un véritable brainstorming qui se veut malin et fort original à la fois.

C’était donc une évidence, mais pas une coïncidence, si j’ai décidé de consacrer ce tout nouvel article à ces deux passions que nous avons en commun avec Charles. Mais en attendant, pour ceux qui avait raté cet épisode, je vous propose de visionner l’interview qui avait été donnée durant le mois d’octobre de l’an dernier… Alors que l’équipe de Melt&Co s’était rendue dans le fief du Mas Becha à Ponteilla-Nyls.

Le choix du vin : La cuvée Barrique 2015 du Mas Becha (Côtes du Roussillon)

La colère rouge d’ « El général » déborde à même son étiquette en voyant le jeu « mono-blanc » de son adversaire. Le « cercle de protection rouge » de l’adversaire ne lui permettra pas de résister au prochain assaut.

Visuellement, on découvre un vin à la robe d’un pourpre somptueux et à l’intensité élevée. Cette dernière s’avère si intense, que le fond du verre s’en retrouve éclipsé. Belle couleur, belle brillance, c’est du propre. Comme à l’accoutumée chez les vins du Mas Becha, le jambage est extrêmement visible et coloré ; gage de matière pour cette liqueur de raisins.

Le nez est net, et intense. Très gourmand, il dévoile d’agréables arômes de fruits noirs confits et d’épices douces. On retrouve tout naturellement le cassis, la mûre, et la gelée de myrtille pour le fruité. La vanille et également la réglisse pour l’épicé, le tout sous une finale légèrement florale avec la violette de la Syrah.

L’attaque en bouche se révèle très franche, mais se fait avec beaucoup de rondeur et sans aucune agressivité. On retrouve des notes concentrées de mûres et de cassis, accompagnées d’un fond d’épices, de poivre gris, de réglisse et un soupçon cacaoté.  Avec ses 15.5% d’alcool sous le capot, le vin ne s’avère pourtant pas brûlant en bouche. Et à ce propos, je me dois de vous remémorer à quel point l’été 2015 a pu être chaud et sec en pays catalan, ce qui a sensiblement contribué à la composition riche en éthanol et en glycérol du vin offrant ainsi gras et onctuosité, et équilibrant avec justesse les arômes de l’élixir de fruits. Bonne longueur et complexité pour ce jeune vin.

La cuvée Barrique 2015 est le fruit d’un assemblage de 70% de Syrah et de 15% de Grenache noir et Mourvèdre produits sur le terroir des Aspres.

Pour conclure, chez Melt&Co nous aimons parler du Mas Becha aussi bien pour son actualité croustillante, que pour la richesse des événements au sein du domaine. Le vignoble signe encore une fois un vin identitaire à ce qu’il a l’habitude de produire, c’est à dire un vin riche et généreux, un vrai concentré de fruits noirs dont la qualité sanitaire pour ce millésime 2015 s’avère somme toute exceptionnelle. À servir idéalement entre 16 et 18°, accompagné d’un hamburger maison au charolais avec de fines tranches de cantal, ou encore pour rester dans le local, avec les excellentes charcuteries signées monsieur Thibaut Gonzales. Un millésime 2015 à surveiller tout particulièrement étant donné la qualité sanitaire admirable des fruits utilisés.

Enfin, l’équipe de Melt&Co et moi même ne pouvons pas nous empêcher de vous glisser un petit mot pour vous conseiller de participer au prochain événement du domaine. Bonheur, et bons vins garantis !

Bon Charles, j’attends avec impatience tes disponibilités pour une petite partie de cartes. 😉

En direct de Singapour, c’était Frédéric pour Melt&Co. Merci pour votre lecture et à très bientôt pour de nouvelles chroniques.

Crédits : Merci à nos confrères de Wine LR pour leur gentillesse et pour l’autorisation de réutiliser les photos prises pendant le Mas Becha fait son marché à Nyls.

Après plusieurs années d'études vitivinicole, et plusieurs expériences professionelles notamment dans la rayonnante Collioure, je vous invite à découvrir à travers mes articles, la richesse et la complexité des vins du terroir catalan. À déguster sans modération.

Laisser un commentaire