J’ai testé le Magic Decanter

Oui je l’avoue, je n’ai pas de carafe à décanter !!!!

Tout simplement parce que ça prend de la place et que la dernière en ma possession s’est répandue sur le sol.

Il est vrai qu’une carafe à décanter est indispensable pour faire en sorte que la chimie opère entre l’oxygène de l’air et les molécules d’un vin enfermé dans une bouteille depuis bien trop longtemps et qui n’attend que notre palais pour être dégusté, savouré.

J’ai donc voulu tester ce fameux Magic Decanter (décanteur magique en français 🙂 )

Présentation

La boite, sobre, d’un noir intense, nous laisse présager d’un matériel de bonne qualité.dscn2363A l’ouverture, nous avons l’ensemble des différentes pièces qui composent le décanteur.

dscn2365Nous y retrouvons donc :

  • Un socle noir.
  • Un « manche » en plastique qui vient s’emboiter dans le socle.
  • Un petit filtre.
  • Un embout en verre (le décanteur) dans lequel on va verser le vin (c’est cet objet qui va permettre au vin de se décanter).
  • Un socle pour poser le décanteur en verre
  • Une petite poche en tissu qui permet de ranger le décanteur.

dscn2366

Une fois monté, nous avons un bel objet qui peut trouver sa place facilement sur une belle table lors d’un repas.

dscn2367

Mise à part le décanteur qui est en verre, l’ensemble des éléments plastiques sont de belles factures et assez solides, le tout est bien réalisé et semble être de qualité.

Le principe

Bon, je vais être très clair, Mandrake, David Copperfield ou Garcimore n’ont rien à voir avec le procédé qui n’a d’ailleurs rien de magique.

Le Magic Decanter utilise tout simplement l’effet venturi (Pour les adeptes d’explications scientifiques, voir ici ).

Une petite précision qui a son importance : le décanteur possède une multitude de petits trous tout le long de sa paroi.

En versant le vin dans le décanteur, le fluide va dévaler en tourbillonnant (effet venturi) le long de la paroi en verre et créer une sorte de dépression qui va faire en sorte que de l’air va s’introduire dans le liquide en passant par « les petits trous ».

La course du vin fini directement dans le verre positionné juste en dessous ( ou directement dans la bouche pour les ivrognes 😉 ).

dscn2368

Au final, nous retrouvons dans le verre un vin qui vient de subir une transformation chimique grâce a l’oxygène de l’air intégré dans le liquide.

Chez les pros, on dit que le vin s’est « ouvert » pour révéler ses arômes.

L’action de l’air pénétrant le vin qui coule dans le décanteur produit également un son assez sympathique comme on peut l’entendre (ou pas ) dans la vidéo ci dessous:

Mon avis

Alors pour le test j’ai ouvert une bouteille de 2010, je l’ai gouté de suite après : le vin avait en effet besoin de prendre un petit peu l’air il ne s’en dégageait pas grand chose de perceptible pour mes narines.

Une fois passé dans le décanteur, une différence notable est apparue, le vin était plus ouvert, plus expressif, on pouvait ressentir beaucoup plus de choses au second nez.

Le résultat était donc plutôt concluant pour une décantation express. Cela dit je pense que cela ne remplace pas une décantation en carafe pendant 1h ou 2h !!!

Mon avis reste tout de même très positif sur ce dispositif, notamment pour le prix (25-30€), pour la qualité des matériaux et pour une décantation assez efficace.

Prix:4 Stars (4 / 5)
Qualité:4 Stars (4 / 5)
Efficacité:5 Stars (5 / 5)
Note: 4.5 Stars ( 4.5 / 5)

BFox est un épicurien du Roussillon, il vous partage ses meilleures recettes et bouteilles !

Laisser un commentaire