J’ai participé au COMIC CON Paris 2016

Pour cette deuxième édition parisienne de cette manifestation, j’ai décidé de m’y rendre non pas en tant que fan de tels ou tels jeux, séries, amateur de cosplay, etc….  C’était juste l’occasion de découvrir ce type de salon où tout est réuni sur 3 jours.

Que vous soyez néophyte dans cette culture, ou un peu passionné par le gaming, ou mordu par les comics (un genre de bandes dessinées), ou aimant la science fiction, tout est réuni pour passer un super moment. Le tarif reste correct pour un salon (-20 euros pour 1 jour), en y passant 1 ou plusieurs jours. Il faut par contre s’armer de patience le matin car l’affluence est au rendez-vous. Que vous ayez un ticket ou non, il faut y passer (sécurité oblige).

Ma journée

entree

« L’avantage » en faisant la queue (on oublie les 7°c du matin), c’est qu’il y plein de gens costumés dans les files dont celles réservés aux cosplay (nous y reviendrons plus tard). Vous pouvez vous trouver donc à côté d’un Batman, d’une Harley QUINN de 7 ans ou de 20 ans, de personnages de GOT (kesako … Games of Thrones), etc… Charmant !!!

Une fois passé les 2 sas de sécurité, vous voici au cœur de la Pop Culture avec beaucoup de stands de merchandising of course comme différents goodies se rapportant aux différents univers. Acheteurs (euses) compulsifs (ives) ou pas, vous trouverez votre bonheur et votre portefeuille sera soulagé de quelques euros.

Côté animations, elles sont partout : en premier lieu l’ambiance due au monde présent (le matin est plus serein que l’après-midi ou les allées sont remplies), aux gens costumés qui font le show dans les allées (des Jack SPARROW, des troupes de la légion 501 de Star Wars, des green arrow…) et qui ne demandent qu’à se laisser prendre en photos. L’ambiance est également bien présente avec le stand de Canal Plus situé au centre de la halle avec des quizz, des bandes annonces de leur programmes, et une musique très forte.

cp2

Côté programmation du salon, une palette très variée de rendez vous avec les « invités » du salon qui attire le public et qui est à l’origine du succès du Comic Con (que ce soit Paris, San Diego, etc …..). Cette année (en ne comptant pas les annulations), nous avons eu droit à Dominic Purcell, Eliza Dushku, Rebecca Romjin, Mike Porter, Thomas Ngijol, Michel Hazanavicius, etc … pour la partie acteur et réalisateur. Des conférences ou masterclass vraiment intéressantes avaient lieu avec ces artistes proches du public. Que vous aimiez beaucoup ou pas certains acteurs, c’est l’occasion d’approcher, d’écouter, et d’interagir (séance de questions) avec eux.

On parle de Comic Con, dont les comics books sont à la base de nos héros de série, de films donc bien sûr il y avait aussi les invités talentueux mais moins connus par le public : les créateurs, auteurs, dessinateurs, coloristes, illustrateurs.. avec des conférences sur la mythologie des dieux, sur les 25 ans des comics books….

cp

Un des grands évènements de ce salon est le concours des CosPlay. Vous allez me dire qu’est ce que c’est ?????? Ce sont des gens costumés (attention pas des déguisements achetés  mais des costumes fait maison) sur des thèmes très variés. Il y a une première sélection faite par le jury (cette année 3 américaines dont 2 sont des costumières sur des séries et une cosplayeuse actrice) puis la finale a lieu devant le public dans la grande salle (1400 personnes). Restent donc 10 concurrents allant du royaume de la Reine des Neiges, de Iron Man, de guerriers sortant de jeux vidéos jusqu’aux héros de manga. La gagnante est repartie avec un séjour de 3 jours pour le prochain Comic Con de San Diego où elle représentera la France au concours CosPlay.

Le bilan

Le bilan de cette journée est …. Positif. Il y a bien sûr des côtés négatifs comme sur tout festival. Vu le succès de cette 2ème édition, j’espère que la prochaine se déroula dans un lieu plus spacieux (porte de Versailles ?). En effet l’après-midi, les allées sont noires de monde : chaleur, bousculades, difficulté à accéder aux stands. Côté repas, certains avaient prévu leurs sandwichs (il faut le savoir à l’avance que c’est autorisé) car les stands sont peu nombreux et saturés au moment des repas, patience est de rigueur. Pour les conférences, certaines sont relativement facile d’accès contrairement à d’autres prises d’assaut : prévoir d’arriver bien en avance pour pouvoir y assister (Finale du CosPlay, un grand moment d’attente dans les bousculades de la foule).

Dans l’ensemble bien organisé, des happening, de belles rencontres, un public fan de tout âge (du bébé déguisé passant les petits, les adolescents, les parents, les grands parents). En espérant que les organisateurs prévoieront  de beaux espaces pour 2017.

 

Mon palais rafole de beaux et bons plats faits maison ou au restaurant. Amateur également de voyages afin de découvrir d'autres pays !

Laisser un commentaire