Essentiellement vôtre…

C’est l’automne depuis le 22 septembre, une saison formidable avec toutes ses couleurs chatoyantes des feuilles mortes. Mais aussi ses pluies diluviennes et les premiers rhubes enfin rhumes.

Alors oui à Meltetco nous ne faisons pas les choses à moitié. J’ai donc testé pour vous en avant première le rhume cuvée 2016 ! et sans suspense, il ressemble à la cuvée 2015.

Mêmes symptômes : nez qui coule, yeux larmoyants, toux, fatigue et un peu de courbature. Je me suis senti un peu comme Stéphanie de Monaco : « c’est comme un ouragan qui est passé sur moi …». Bon je m’égare comme d’habitude et j’exagère un petit peu, ça reste un rhume et pas une grippe où les symptômes sont beaucoup plus forts. Alors revenons à l’essentiel car derrière ce titre énigmatique se cache le véritable sujet de cet article.

Les huiles essentielles !

wp_20161014_12_01_37_pro

J’ai donc, pour les besoins de cet article (Ah,le professionnalisme de Meltetco), contracté un rhume le 5 octobre et décidé de me soigner avec des plantes, plus précisément avec des huiles essentielles qui sont des extraits liquides de plantes, obtenus par la distillation de leurs organes (fleur, feuille, racine, écorce, bois, fruits…). On appelle cette méthode de soin l’aromathérapie.

Je ne vais pas ici rentrer dans les détails de cette médecine mais plutôt vous renvoyer vers cet excellent site : www.pranarom.com/blog/

Alors revenons à nos moutons enfin à nos huiles essentielles, et j’ai donc le premier jour des symptômes (nez qui coule) fait des inhalations à base d’eucalyptus radiata et de menthe poivrée .

La technique

wp_20161014_12_10_37_pro

Un bon bol d’eau chaude, versez 2 à 3 gouttes de chaque huile, une serviette sur la tête et on respire.

Attention ne vous approchez pas trop près car les essences sont très fortes et pensez à fermer les yeux ! 10 minutes après on commence déjà à sentir les odeurs du repas du soir !

La toux

Puis vient la toux (sûrement le symptôme le plus fatigant). Pour ça on va mélanger 5ml d’huile essentielle de cyprès + 5ml d’huile essentielle de thym à thujanol. Petite précision, ne partez pas à Thujanol mais restez bien chez vous pour préparer cette potion magique.Vous pouvez aussi demander à votre pharmacien de préparer le mélange.

Versez 2 gouttes de ce mélange sur une cuillère de miel. Vous pouvez en prendre 3 fois par jour quand vous êtes un adulte et seulement 1 fois par jour pour les enfants.

Le rhume

wp_20161014_12_02_41_pro

Pour traiter le rhume dans sa globalité (fatigue, infections…), mélangez 5ml d’huile essentielle de Marjolaine à coquilles + 5ml de Ravintsara. Absorbez 2 gouttes de ce mélange sur une cuillère de miel 3 fois par jour.

Après cette infection ou toute autre, on peut se sentir fatigué. Vous pourrez alors prendre de l’huile essentielle de thym à linalol (non je ne referai pas la blague…) + de l’huile essentielle de citron et de l’huile essentielle d’aneth. Une goutte de chaque sur un peu de mie de pain 2 à 3 fois par jour

Bien sûr, comme on le rappelle à chaque fois, suivant le degré des symptômes n’hésitez pas à prendre rendez vous chez votre médecin. Pour moi les huiles essentielles ont bien fait leur travail.

Le prix

Comptez entre 5 et 10 € le flacon de 15 ml. Les prix varient en fonction de la plante.

Aroma guide

Pour compléter cette article, je vous renvoie vers l’excellente application AromaGuide disponible sur Android et iOS. Je tiens aussi à remercier quelques rédacteurs de Meltetco notamment BFox pour m’avoir fait découvrir cette application, Thomas pour m’avoir donner pendant les heures de travail quelques gouttes de ses huiles essentielles et Faby qui m’a supporté pendant 4 jours, car oui on peut le dire un homme qui a un rhume c’est chiant !!!

Et je termine comme les grands reporters de ce monde :

C’était Kristof (rédacteur de l’ombre) pour Meltetco !…J’espère avoir été à « l’essentielle ».

Les 11 choses sur moi, liste pêle-mêle et non exhaustive... Cuisine Vin Littérature Sport Addictions Enthousiasme Fromages Soleil Curiosité Bière Actualités

1 commentaire sur “Essentiellement vôtre…”

  1. Toutes mes félicitations d´enrhumé potentiel qui, ayant noté les diverses étapes d’une situation prise à bras-le-corps par le nez d’un patient anonyme, ne sera jamais pris à parti par le microbe dévastateur.

Laisser un commentaire