Allons secouer le cocotier…

Le sucre de fleur de coco, la meilleure alternative aux sucres blanc et brun ? J’avais envie de découvrir les innombrables vertus de ce sucre extraordinaire…

Un sucre écologique !

Le sucre de fleur de coco est issu des fleurs du Cocos nucifera, un cocotier qui pousse principalement en Inde et en Amérique du Sud et dans les zones tropicales du Pacifique. La récolte se fait en escaladant les arbres, et en attachant les tiges des fleurs de coco, puis en tapant dessus pour en récupérer la sève des fleurs ; cette sève tombe dans un récipient accroché dessous pendant quelques heures. La sève de noix de coco est légèrement sucrée ; on la chauffe pour obtenir un sirop par évaporation de l’eau et bien sûr cette opération concentre le sucre en sirop.

Le goût de noix de coco, de caramel et la couleur foncée brune résultent de la cuisson qui caramélise la sève. Le sucre de coco n’est donc pas un produit cru. Ensuite pour passer de l‘état liquide à l’état cristallin de sucre en poudre, il faut le secouer mécaniquement jusqu’à ce qu’il s’agglomère.

Lorsqu’on ne chauffe pas la sève, elle fermente et devient du vin de coco ou du vinaigre.

images

Un sucre qui s’inscrit dans le développement durable !

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture considère que le sucre de coco est le sucre le plus durable. Un cocotier nécessite peu d’eau et d’entretien et il produit 50% à 75% plus de sucre par hectare que la canne à sucre !

Sa fabrication ne peut être délocalisée dans des usines et reste alors dans les pays où pousse le Cocos nucifera, permettant ainsi de faire vivre des milliers de famille.

Un index glycémique bas !

L’index glycémique (IG) est un indice propre à un aliment, qui mesure sa capacité à élever la glycémie c’est-à-dire le taux de sucre dans le sang.

Plus leur index est élevé, plus les aliments entraînent une hausse rapide du taux de sucre. Cela provoque aussitôt une forte sécrétion d’insuline, dont rôle est de faire baisser le taux de sucre.

Une consommation régulière d’aliments à IG élevés peut conduire à une résistance de l’organisme à l’insuline, ce qui se traduit par un excès de sucre dans le sang. Cette résistance à l’insuline peut provoquer le diabète de type 2, de l’hypertension ou l’obésité.

Ceux qui ont peu d’influence sur la glycémie ont un IG bas. En dessous de 55 on parle d’IG bas, entre 55 et 70 d’IG modéré et au-dessus de 70 d’IG élevé.

Cette petite explication mériterait un approfondissement nutritionnel mais mes connaissances en diététique ne sont pas assez pointues.

Sachez tout de même que le sucre de fleur de coco se distingue des autres sucres par son index glycémique particulièrement bas. En effet, celui-ci est de 24,5 en Europe. A titre de comparaison, l’index glycémique du sucre blanc est 70.

Un sucre riche en antioxydants !

Le sucre de coco est très riche en composés antioxydants. Les antioxydants sont des substances qui permettent de lutter contre l’oxydation des cellules causée par les radicaux libres. Ils sont indispensables à notre organisme pour qu’il puisse lutter contre le vieillissement des cellules mais aussi se prémunir de certaines maladies.

L’indice ORAC mesure le pouvoir antioxydant des aliments (acronyme pour Oxygen Radical Absorbance Capacity, ou en français capacité d’absorption des radicaux oxygénés).

L’indice ORAC du sucre de coco est de 2200, ce qui est presque autant que les myrtilles connues pour être les championnes de la catégorie !

Des nutriments essentiels !

A la différence du sucre blanc, le sucre de coco fournit de nombreux nutriments. Il est riche en vitamines du groupe B (dont les vitamines B1, B2, B3 et B6), en potassium, magnésium, fer et zinc. De quoi nous booster ! En outre, le sucre de coco contient 16 des 20 acides aminés. Il est particulièrement riche en acide glutamique, indispensable au bon fonctionnement de l’organisme.

Où le trouver ?

Pour acheter du sucre de coco, je vous recommande les magasins bio, c’est à cet endroit que vous avez le plus de chance d’en trouver.

wp_20161026_15_51_19_pro

Comment le consommer ?

Le sucre de coco ressemble au sucre roux et peut donc être utilisé de la même façon. Son goût est très proche de la cassonade avec une touche caramélisée.

Comme il se dissout très rapidement, on peut utiliser le sucre de coco de différentes manières : sucrer des boissons, en pâtisserie…

Personnellement, j’ai choisi un gâteau dont je vous donne la recette. J’ai ainsi pu alléger ma recette facilement et lui ajouter un petit goût de coco, très agréable.

wp_20161020_14_18_00_pro

Ingrédients / pour 8 personnes

  • 170 g de farine
  • 170 g de sucre de Fleur de coco + 1 cuillère à soupe pour la déco
  • 170 g de beurre mou
  • 3 œufs
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 3 pincées de vanille en poudre
  • 2 pommes

La recette

Préchauffez le four à 180°C. Cassez les œufs en séparant les blancs des jaunes. Dans un saladier, fouettez les jaunes avec le beurre, le sucre et la vanille. Ajoutez ensuite la farine et levure.

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporez-les délicatement à votre pâte à l’aide d’une spatule.

Beurrez et farinez un moule. Versez votre pâte, déposez des quartiers de pommes et saupoudrez de sucre (hop hop hop pas trop, l’équivalent d’une cuillère à soupe). Enfournez pour 45 à 50 min.Et… la pointe d’un couteau insérée au milieu doit ressortir sèche.

Laissez refroidir, enfin si les gourmands le permettent !

wp_20161020_21_07_51_pro

Bien entendu, cet aliment reste du sucre, si vous avez pris l’habitude de consommer des plats sans sucre, c’est une très bonne habitude à ne pas perdre. Ajouter du sucre régulièrement, fut-il de coco,  reste addictif…

Les 11 choses sur moi, liste pêle-mêle et non exhaustive…
Cuisine Vin
Littérature Sport
Addictions Enthousiasme
Fromages Soleil
Curiosité Bière
Actualités

Laisser un commentaire